Working in China – First days


Après avoir été hébergés 4 jours par un ami et ses colocataires, sans avoir pris le temps d’ouvrir nos valises, nous venons d’emménager chez nous !

Notre appartement est royalement situé entre la résidence où nous logions le semestre dernier et les bureaux de Cornucopia où nous travaillons. Être à 7 minutes à pieds du boulot, en Chine, ça peut paraître un miracle.

Nous sommes à quelques mètres de l’université où nous étudions le semestre dernier. On est donc pas bien dépaysés par le quartier et c’est tant mieux : c’est ce qui nous a permis de ne pas être trop désorientés, et de commencer le boulot à peine 11 heures après avoir atterri sur le sol chinois !

Prendre ses marques au sein d’une nouvelle entreprise et d’une nouvelle équipe n’est jamais facile, mais le facteur « Chine » rend la chose particulièrement intéressante.

C’était rude d’encaisser la fatigue, la nuit blanche dans l’avion et le jetlag pour être à l’heure au bureau le 1er jour alors que nous avions atterri la veille à minuit. Mais Vincent, notre nouveau patron, nous attendait de pied ferme et ne nous a pas laissé le temps de nous assoupir.

Les 3 premiers jours ont été intensément prometteurs.

Premiers contacts avec nos nouveaux collègues chinois, premier rendez-vous client avec la chef cuisinier d’un très chic club de businessmen de Chine du Sud, première visite d’usine chinoise, premiers briefings avec le boss, premier riz cantonais engouffré en 10 minutes en guise de pause repas, première dégustation des nouveaux parfums, et premier trajet à l’arrière d’un touc-touc avec le patron au retour d’un rendez-vous ! Nous prendrons le soin de vous en dire un peu plus dans de prochains articles !

Car oui, la Chine nous offre aussi son lot de situations insolites que l’on ne pourrait pas vivre en France ! C’est ce contexte asiatique de pays en plein développement qui rendra l’expérience unique et formatrice.

Le loyer de notre appartement, qui s’élève à 3400 Y/mois (hors charges) est sensiblement plus cher que ce que nous espérions. Il représente 3/4 de nos deux salaires réunisJ.

Visiter les appartements le soir après le boulot aura rendu les choses netemment plus compliquées que la fois où nous n’étions qu’étudiants, et les propriétaires cantonais semblent de plus en plus réticents à l’idée de ne louer que pour 6 mois.

Mais comme d’habitude, les choses vont très vite en Chine.

Le personnel des agences est extrêmement réactif et dévoué. Trois heures après que nous nous soyons décidés sur l’appartement, nous signions le bail avec la propriétaire et négocions le loyer et les conditions (montant de la caution, réparation à effecuer..etc).

Le lendemain matin, un rapide état des lieux concrétisait la location. Ici, pas de dossier de 20 pages ou de caution parentale : une simple copie du passeport, une signature et la liasse de billet pour le 1er mois et vous voilà locataire ! Dans l’après midi, un technicien installait internet. Le soir même, le propriétaire faisait réparer une ventilation

Voilà pour les premières nouvelles. Nous n’avons toujours pas accès direct au blog, cet article a été uploadé pour nous : si quelqu’un a un bon VPN à conseiller, compatible pour MAC et PC, nous sommes preneurs !

Hugo et Lila