S’empoisonner en Chine : quel sera le prochain scandale alimentaire ?


Dans ce nouvel article, nous allons parler de SCANDALES et d’ALIMENTAIRE ! Deux mots bien (trop) souvent associés en Chine.

Pourquoi parler de ça maintenant ? Parce que c’est à Canton que vient d’être soulevé un nouveau scandale alimentaire : le chou au formol.

Déjà le nom, ça fait un peu flipper. Le formol, c’est pas ce liquide dans lequel nos arrières grand-mères mettent leur dentier avant de se coucher ?

Alors bon, du chou, on en commande souvent dans les restaurants, en Chine. Le formol c’était pas prévu. Cadeau de la maison, directe dans l’assiette. Ah, c’est cancérigène ? On savait pas, qu’ils disaient.

En tout cas ça fait de belles photos, le chou au formol !

Après le lait à la mélamine, l’huile de caniveau recyclée, les pains vapeurs blanchis au sulfure, le Laffite au vinaigre et autres recettes culinaires sympathiques, la Chine est devenue aux yeux de la plupart des occidentaux un pays dangereux sur le plan alimentaire.

Mais ces mêmes occidentaux, qui ne se soucient que de leur bien-être (#caricature), ne pensent pas aux 1,3 milliards de chinois qui eux aussi flippent un max, coincés dans leur pays et torturés entre psychose, méfiance, et besoin vitale de manger. Un très bon article de Rue89 A LIRE ICI

En Chine, si tu manges pas, tu meurs,

et si tu manges, tu meurs aussi.

De quoi te rendre parano, non ? Alors ayons une pensée pour nos amis chinois qui sont loin d’être tous responsables de ces scandales, qui sont loin d’être suffisamment con pour penser que tout va bien, et qui sont de plus en plus méfiants vis à vis de leur propre pays. Acceptent-ils leur sort par dépit, à défaut de pouvoir faire changer les choses ? Peut-être, mais vous, vous feriez quoi à leur place ?

Quoi qu’il en soit, s’il est aisé de lister les scandales alimentaires ayant le plus fait parler d’eux, il est plus difficile d’imaginer ceux qui sont passés inaperçus. Mais encore plus intéressant : Est-il possible d’imaginer ceux qui feront prochainement la Une des médias du monde entier ?

Voici notre pronostique pour le prochain

gros scandale alimentaire potentiel,

Made in China.

On a pas mal hésité avec le poisson au collagène servi très tendre, ou les oeufs de vache, mais notre grand vainqueur potentiel est : L’EAU MINERALE NON POTABLE !

Petite analyse : L’eau du robinet n’étant pas potable en Chine, on peut acheter de l‘eau « minérale » en bouteilles ou en bonbonnes . En parallèle, il faut savoir que les chinois ont encore cette culture du recyclage urbain. A la manière des cartoneros en Argentine, les plus pauvres font les poubelles pour récupérer et revendre des emballages plastiques ou cartonnés en tout genre.

>> On ne voit pas pourquoi ils se généraient pour remplir ces bouteilles avec de l’eau de la rivière de perles  du robinet, et de les celer d’une manière ou d’une autre, pour les rendre comme neuve ? Vous croyez que c’est surréaliste ? Vous les sous-estimez ! Souvenez-vous qu’ils savent reproduire l’apparence de n’importe quel appareil photo. Sceller une bouteille d’eau ne doit pas être si complexe… D’autant plus qu’ils le font à merveille pour commercialiser des bouteilles de vins contrefaits.

EDIT : Après quelques recherches, nous sommes tombés sur cet article. Donc à priori, les craintes autour de l’eau minérale sont déjà plus ou moins d’actualités. Sympa !

Et vous, vous pariez sur quoi ?

Avec Rions Cantonais, mieux vaut en rire qu’en pleurer

Publicités