Pourquoi les chinois ne votent-ils pas ?


 Alors qu’en France, les citoyens se demandent que choisir entre la peste et le choléra dimanche prochain, en Chine la question ne se pose même pas, on choisit pour eux.

Découvrons le point de vue de Jia sur le droit de vote en Chine (Pour faire la connaissance de notre ami chinois, cliquez ici).

Contrairement à chez nous, le président de la République Populaire de Chine (RPC) n’est pas élu au suffrage universel mais il est désigné par ses pairs du Parti Communiste Chinois. A l’automne prochain, Xi Jinping succèdera à Hu Jintao sur le trône au secrétariat du PCC et deviendra donc ensuite le Président de la RPC.

Alors 2 hypothèses : soit les chinois ne s’intéressent pas au droit de vote ; soit le gouvernement ne leur donne pas le droit de s’y intéresser.

Pour Jia l’explication est toute simple : La raison est uniquement pratico-pratique.

« Organiser des élections serait impossible. Dans les villes, cela pourrait être gérable mais dans les campagnes, ils ne parlent pas tous mandarin, peu de gens ont la télé ou savent lire les journaux et la population est trop éparpillée. La tâche s’avèrerait beaucoup plus compliquée que chez vous. »

Jia précise que de toute façon, dans un pays de 1.3 milliards d’habitants, seules quelques personnes doivent faire les choix pour tous les autres, autrement ce n’est pas possible d’avancer et de faire progresser le pays.

Mais ne vous y trompez pas, bien que la démocratie en Chine ne soit pas une notion très répandue, on vous le dit, après quelques mois passés ici, le système chinois a beau être différent du nôtre, il marche moins mal qu’il n’y paraît.

Hugo & Lila, Rions Cantonais

Advertisements